Pucette. Boules de geisha, mode d’emploi

Pucette. Boules de Geisha, mode d’emploi

J’ai essayé plusieurs modèles de boules de geisha avant de trouver le bon. Patiemment, j’ai éliminé ceux qui « pincent », « piquent », « grattent» ou assèchent en 10 minutes chrono (ça c’est le vrai problème des boules de geishas). En achetant sur Internet, je suis tombée sur une boîte qui en propose en jelly, une gelée super réaliste. C’est génial, j’en ai du coup racheté 2 autres paires au cas où … Donc j’annonce la couleur: quand je ne vais pas bosser, je sors presque toujours avec mes boules de geishas. C’est moi qui les mets, moi qui les retire, je veux être totalement maître de mon plaisir. Comme ça je t’assure que tu vois la vie en rose, les gens dans la rue te semblent charmants, t’as l’impression que tous participent à ton plaisir. Une vraie drogue dure! Sinon il paraît qu’on peut utiliser les boules de geisha pendant la pénétration, je ne vois pas trop comment c’est possible.

Anne-Catherine. C’est beau, les hommes

Anne-Catherine. C’est beau, les hommes

Certains hommes trouvent ces substituts aux couleurs fluo hilarants, mais d’autres commencent à se poser de sérieuses questions. En d’autres termes : et si les femmes n’avaient plus besoin des hommes pour. .. ? Relax!
Un toy, c’est rigolo. Mais un homme, c’est beau. Et puis un homme, ça se touche partout, ça se caresse, ça se goûte, ça se sent, son sexe palpite, réclame, vit dans nos mains, notre bouche, nous. Un homme ça sourit au bon moment, ça regarde avec des yeux qui fouillent nos yeux à nous, ça parle et sa voix nous chavire, ses éclats de rire s’impriment dans nos neurones. Les fesses d’un homme, c’est indicible et aussi le bas de son dos. Les doigts d’un homme, c’est une promesse de 100000 histoires qu’il racontera à notre peau, nos cheveux, notre sexe. Le sperme d’un homme, c’est chaud, c’est doux, c’est bon. Et puis, le cœur d’un homme qui cogne dans sa poitrine, synchro mais séparé du nôtre par quelques centimètres de peau et de sang, c’est de la vraie magie : quand on ferme les yeux, son cœur à lui palpite dans notre corps à nous. Ça résonne jusqu’à nous rendre sourde à toutes les agressions du monde. Un homme peut aussi nous réveiller en nous faisant l’amour. Un homme qui s’abandonne entre nos lèvres ou dans nos mains, et qui en est fier, c’est la vraie vie. Un homme qui gémit, qui bafouille d’une voix rauque, qui crie ou qui pleure de plaisir, qui colle sa bouche contre la nôtre et qui nous offre son souffle au moment où il vient, ça permet de respirer mieux. Bref: un homme c’est irremplaçable. D’accord?

Martha. L’effet papillon

Martha. L’effet papillon!

J’ai le papillon, il a la télécommande … et on sort tous les deux. C’est lui le maître. Il «zappe», me procurant du plaisir ou m’en privant comme ça, à distance. C’est carrément génial parce qu’on est là, au milieu de tous ces gens qui s’agitent et qui ne remarquent rien, et lui plonge ses yeux à fond dans les miens (une vraie pénétration), me prend la main et. .. Appuie sur le bouton. Je vous jure que c’est une autre façon de faire l’amour. Tous les deux, l’un dans l’autre ou presque. Il a déjà joui en me regardant monter lentement, il paraît que j’avais un regard voilé, hypersexy. C’est vrai que je finis souvent par jeter la tête en arrière quand je suis au bord, et je sais que ce mouvement d’abandon l’excite au plus au point.

Paula, Mon mec va finir par céder

Paula. Mon mec va finir par céder

Mon mec ne voulait pas qu’on achète des toys mais à force de le travailler au corps (hé hé …), il va finir par céder, je le sens. En attendant, j’ai acheté un papillon. Un truc que tu te colles autour du clito ou sur le vagin si tu ne veux pas jouir direct dans l’ascenseur quand tu descends les poubelles, et tu actionnes la télécommande quand tu es toute seule, genre en balade au parc ou dans un endroit ultra animé. Attention, tu grimpes très vite au plafond, alors les filles qui jouent les cantatrices … méfiez-vous! Au début, j’avais pas trop pigé comment il s’accrochait et je l’utilisais manuellement, dans mon lit, en l’approchant plus ou moins près des zones réactives. Bien mais c’est quand même dehors que tu as les plus grands trips avec ce genre d’ami fidèle! Un conseil: n’en achetez pas des trop compliqués. Plus c’est simple, mieux ça marche.

Sybille. Jeux de plein-air

Sybille. Jeux de plein-air

J’ai essayé les boules de geisha, c’est bizarre, pas désagréable, mais bizarre. Je ne crois pas qu’elles soient faites pour être utilisées en même temps que la pénétration … Ça prend déjà assez de place comme ça sans qu’un zigoto vienne les cogner dans le fond. Les premières que j’ai eues avaient des petits piques en caoutchouc, mais je trouve que ça irrite plus qu’autre chose … Je préfère celles qui sont toutes lisses. Je les mets avec mon copain avant de sortir parfois, ça nous excite tous les deux. Mais la réalité, c’est que cette excitation est tout à fait psychologique! Si je les enlevais discrètement, on serait tout autant excités …

Valérie. Le jeu des familles

Valérie. Le jeu des familles

Nous avons des accessoires que j’utilise seule, quand mon mari est en déplacement, ou parfois avec lui pour pimenter un peu nos galipettes! J’ai une paire de boules de geishas, mais à vrai dire, c’est surtout pour rigoler, ça ne fait pas grand chose. J’ai juste l’impression que ça « dilate ». On a aussi des vibros de différentes couleurs et tailles, un petit, un moyen et un assez gros. On les utilise ensemble, pendant un cunni par exemple, ou analement pendant une pipe pour mon chéri.

Isabelle. Reserrer les liens

Isabelle. Resserrer les liens

J’ai offert des menottes à mon mec pour mettre un peu de piment dans nos ébats. On les utilise de temps en temps, mais en fait je panique vite à l’idée d’être attachée. Du coup, c’est moi qui l’attache, n’importe où, au lit, à la fenêtre, au radiateur. Je n’ai jamais essayé ni gode ni rien, mais pourquoi pas. Si ça tente mon copain aussi, si ça nous excite, je n’ai aucune objection.