Anne-Catherine. C’est beau, les hommes

Anne-Catherine. C’est beau, les hommes

Certains hommes trouvent ces substituts aux couleurs fluo hilarants, mais d’autres commencent à se poser de sérieuses questions. En d’autres termes : et si les femmes n’avaient plus besoin des hommes pour. .. ? Relax!
Un toy, c’est rigolo. Mais un homme, c’est beau. Et puis un homme, ça se touche partout, ça se caresse, ça se goûte, ça se sent, son sexe palpite, réclame, vit dans nos mains, notre bouche, nous. Un homme ça sourit au bon moment, ça regarde avec des yeux qui fouillent nos yeux à nous, ça parle et sa voix nous chavire, ses éclats de rire s’impriment dans nos neurones. Les fesses d’un homme, c’est indicible et aussi le bas de son dos. Les doigts d’un homme, c’est une promesse de 100000 histoires qu’il racontera à notre peau, nos cheveux, notre sexe. Le sperme d’un homme, c’est chaud, c’est doux, c’est bon. Et puis, le cœur d’un homme qui cogne dans sa poitrine, synchro mais séparé du nôtre par quelques centimètres de peau et de sang, c’est de la vraie magie : quand on ferme les yeux, son cœur à lui palpite dans notre corps à nous. Ça résonne jusqu’à nous rendre sourde à toutes les agressions du monde. Un homme peut aussi nous réveiller en nous faisant l’amour. Un homme qui s’abandonne entre nos lèvres ou dans nos mains, et qui en est fier, c’est la vraie vie. Un homme qui gémit, qui bafouille d’une voix rauque, qui crie ou qui pleure de plaisir, qui colle sa bouche contre la nôtre et qui nous offre son souffle au moment où il vient, ça permet de respirer mieux. Bref: un homme c’est irremplaçable. D’accord?

Leave a Reply