Pucette. Boules de geisha, mode d’emploi

Pucette. Boules de Geisha, mode d’emploi

J’ai essayé plusieurs modèles de boules de geisha avant de trouver le bon. Patiemment, j’ai éliminé ceux qui « pincent », « piquent », « grattent» ou assèchent en 10 minutes chrono (ça c’est le vrai problème des boules de geishas). En achetant sur Internet, je suis tombée sur une boîte qui en propose en jelly, une gelée super réaliste. C’est génial, j’en ai du coup racheté 2 autres paires au cas où … Donc j’annonce la couleur: quand je ne vais pas bosser, je sors presque toujours avec mes boules de geishas. C’est moi qui les mets, moi qui les retire, je veux être totalement maître de mon plaisir. Comme ça je t’assure que tu vois la vie en rose, les gens dans la rue te semblent charmants, t’as l’impression que tous participent à ton plaisir. Une vraie drogue dure! Sinon il paraît qu’on peut utiliser les boules de geisha pendant la pénétration, je ne vois pas trop comment c’est possible.

Leave a Reply